Que sont les GNs ?

 

« Dans les faits, les GNs sont un mélange entre théâtre et improvisation théâtrale. Chaque participant incarne un personnage avec son passé, son histoire, ses traits de caractère et toute autres détail utile à l’interprétation. Celui-ci est plongé dans une série d’intrigues, de défis ou de situations émotionnellement fortes, en fonction des préférences des joueurs et de l’offre de l’organisation. »

Extrait tiré du site Le Calendrier des GNs

Les GNs sont donc un jeu, tout simplement. Leur nom de « GN » vient de l’abréviation de « jeu de rôle Grandeur Nature », en opposition au jeu de rôle sur table (comme Donjons et Dragons). Dans un GN, le joueur est son personnage, incarné grandeur nature (GN), en chair, en os et en actions concrètes.

Les romans des Chroniques de Navämgard proposent une incursion dans ce loisir méconnu à travers l’histoire de deux joueuses débutantes dans Révélation, et de celle d’un joueur, d’un animateur et d’un organisateur dans Face cachée.

Romans québécois qui mettent en scène les GNs !

%d blogueurs aiment cette page :